L'association Brut de Pinsé

Michel JEANNE

Qui suis je ? 

Michel JEANNE
42 rue de la Valbelle
Trézien
29810 Plouarzel
02 98 89 34 59
06 63 62 02 61
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

portrait_jeanne

Ma démarche:

Je suis né le 22 juin 1946 à Morlaix dans le Nord-Finistère.

J’ai toujours été très attiré par le fait créatif, même si mon activité professionnelle articulée sur les domaines de la gestion de la ressource en eau n’avait à priori aucun rapport avec ce qui à trait aux activités à caractère artistique.

Je suis aujourd’hui retraité.

L’obsession, à l’extrême, du recyclage ou de la réutilisation des déchets, comme devoir initiateur à la pratique du développement durable m’a conduit à donner une nouvelle identité, une nouvelle vie à des matériaux, des produits ou des outils délaissés ou abandonnés.
De là sont nés, grâce à EDF les supports de fils à linge, grâce aux artisans des mosaïques murales ou diverses sculptures imaginaires, grâce aux industriels de l’agro-alimentaire des tableaux formés d’associations de contenants…….

Installé depuis peu à Trézien, j’ai découvert « Brut de Pinsé » en 2010 et la rencontre de JJ Petton m’ont conduit à utiliser comme matériaux des produits et des déchets façonnés par la mer.
Ces nouvelles sculptures à base de galets, de coquillages, de morceaux de verre, de bois, de cordages, de bouées roulés et marqués par les allées et venues des vagues sont là pour nous faire rêver, nous faire accéder aux domaines de l’étrange, de la légende, du fantastique comme du rêve.
Les pieds de lampes, auxquels on peut associer des bouées formant abat-jour, sont des objets d’intérieur, comme peuvent l’être aussi les petits « lézards ».
Les autres œuvres sont plus destinées à l’extérieur : terrasses, jardins, allées….

J'ai exposé, en 2009, au salon de peinture de Plougasnou.
Le manque d'intérêt porté aux sculpteurs céramistes a fait que je n'ai réédité cette démarche qu'en 2010.

Aujourd'hui, sous l'influence de Jean Jacques, je suis en pleine mutation.
Pour moi, il s’agit d’un réel virage en tant que créateur, et j’ai du modifier mon approche et ma technique de collecte en raison de l’exigence de l’origine des matériaux devant être utilisés dans les différentes phases de conception.
En clair, celles-ci se révèlent être  plus longues et plus compliquées, mais, rassurez-vous, pour le printemps 2012, les 30 œuvres seront au rendez-vous. Elles seront réalisées à partir de matériaux provenant exclusivement du bord de mer (Pinsé).

D’un point de vue pratique, les œuvres sont de différentes tailles, de 40 cm à 2 m pour les créatures étranges et les sirènes, plus petites pour les pieds de lampes.

Ma galerie photos

Retrouver ma galerie photos en cliquant sur l'image ci dessous

jeanne